Le nettoyage urbain – UPPLP

De plus en plus sensible à l’écologie, de par l’évolution de mon mode de vie, j’ai eu envie de participer à une action lancée par ma commune : le nettoyage de printemps. L’objectif était de ramasser les déchets laissés de façon sauvage dans la ville. Une action qui pour certain va paraître des plus ridicules mais je peux vous assurer que cela est nécessaire !

J’ai eu connaissance de ce type d’action grâce au site internet de Pierre Chevelle« Changer le monde en deux heures ». Dans un de ses livres, il nous rapporte l’expérience de Toomas Trapido et de Rainer Nolvak qui ont réussi à mobiliser 50 000 personnes pour nettoyer leur pays en un jour, l’Estonie. Ce projet m’a paru génial et j’ai tout de suite eu envie de me lancer. Je ne vous explique pas ma joie lorsque j’ai eu connaissance de cette action par ma mairie.

A l’échelle de ma commune nous n’étions qu’une quinzaine, hommes, femmes et enfants. Ce qui est déjà pas mal même si je pensais que cela aurait mobilisé un peu plus de monde. Divisés en groupes, nous avions des secteurs attribués afin de savoir où nettoyer. Armés de nos gilets jaunes, de nos gants et de nos sacs poubelles nous avons donc arpenté nos différents secteurs pendant deux heures !

En deux heures, j’ai ramassé l’équivalent de deux sacs poubelles de 50 L. Je vous laisse imaginer ma stupéfaction. Je m’attendais à trouver des choses mais pas à ce point. Et que trouve-t-on ? Absolument de tout… Canettes vides en verre/métal, papiers divers, emballages, outils cassés et je vous laisse imaginer la suite. Chaque bénévole a ramassé deux sacs en moyenne. Certains ont eu à leur disposition une camionnette municipale. Ils ont ainsi récupéré du mobilier et des pneus laissés à l’abandon en bordure de forêt.

Bien que les annonces de la ville n’aient pas rameuté la commune en entier, je suis tout de même contente de voir l’impact de notre action. D’abord sur la ville en elle même – et l’environnement en général -, puisque nous avons ramassé une quantité de déchets assez importante mais aussi sur les gens. J’ai remarqué que les gens étaient intrigués par nos gilets jaunes et ce que nous faisions. Plusieurs personnes tournaient le regard vers nous ou ralentissaient leur voiture pour voir ce que nous faisions. Les agents municipaux étaient également satisfaits car ils pensaient que nous ramasserions plus. Toutefois, malgré cette petite satisfaction, nous étions tous alarmés par le nombre et la variété des déchets retrouvés.

photo 2

D’un point de vue personnel, je ressors satisfaite de cette matinée bénévole. Bien que triste du manque de civilité ou de conscience environnementale d’une part de la population, je ressors grandie d’une telle action. Je pense même que je ferai de temps en temps des petites sessions nettoyage à titre personnel, à la fois pour ma bonne conscience mais aussi pour l’environnement et la planète !
Je ne peux que vous inciter à participer à ce mouvement civique. Que vous ramassiez un sac poubelle de temps en temps ou un simple papier par jour, cela aura son importance ! Ça ne vous coûtera qu’un peu de temps et vous donnera la satisfaction de faire quelque chose de bien. Dans les villes, nombre de personnes comptent sur les services publics d’entretiens mais ces derniers ne peuvent malheureusement pas tout ramasser. Aidez notre terre à ne pas être une décharge géante ! Chacun doit mettre un peu du sien pour avoir un monde meilleur.

 

Plusieurs articles viendront prochainement accompagner celui-ci afin de vous raconter mon cheminement vers un monde meilleur. #unpaspourlaplanète #upplp

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s